Open menu

Trois principes pour mettre les bases d'une gouvernance de données collaborative dans l’intérêt du public

Le partage de données numériques à la base de nouvelles collaborations dans l’intérêt du public

De nos jours, un nombre croissant d’acteurs publics, privés et de la société civile s'intéresse au partage de données numériques. Motivées par la possibilité de résoudre des problèmes sociaux complexes et de créer un impact social positif dans l’intérêt du public, de nouvelles formes de collaboration interorganisationelles émergent en vue de partager, combiner, croiser et valoriser des jeux de données. En effet, nous trouvons des exemples inspirants de la collaboration fondée sur la donnée dans presque tous les secteurs de l'économie, que ce soit dans les domaines de la santé, des arts et de la culture ou de la mobilité.

Bien que les partenariats de données numériques se multiplient et que les preuves de leur potentiel s’accumulent, ces initiatives ne sont pas à l'abri des nombreux risques, incertitudes et défis qui caractérisent notre environnement numérique actuel, qu'ils soient liés à la protection de la vie privée, à la propriété des données ou à l'utilisation éthique des données.

Une bonne gouvernance de données pour encadrer les données de façon responsable, imputable et efficace

Pour bien saisir et traiter ces enjeux complexes entourant les données, les parties prenantes qui s’engagent dans un partenariat de données ont besoin d’une gouvernance des données solide. Cela leur permettra de déterminer qui prend les décisions et comment les parties seront tenues responsables en ce qui a trait à la collecte, l’utilisation, le partage ou le contrôle des données. Mais quels mécanismes devraient être mis en place pour en faire une gouvernance des données collaborative et efficace ? Quels sont les facteurs et les mécanismes qui en font un partenariat de données un succès ? Et que signifie exactement un partenariat de données dans l'intérêt du public ?

C’est à partir de ces questions et constats que l’équipe de chercheurs du Laboratoire de recherche appliquée de Nord Ouvert s’est lancée à l’étude des partenariats de données numériques. Au cours de 2020, nous sommes embarqués dans une démarche de recherche en nous associant à deux organismes engagés en faveur des initiatives de partenariats des données au Québec, le Laboratoire d’Innovation Urbaine de la Ville de Montréal et Synapse C.

Aujourd'hui, nous sommes très fiers d'annoncer que le fruit de ce travail est maintenant disponible sur le site de Nord Ouvert, en forme de rapport intitulé « Les partenariats de données numériques : Mettre les bases d'une gouvernance de données collaborative dans l’intérêt du public ».

La création de ce rapport a été motivée par plusieurs intentions :

  • Renforcer les capacités des acteurs de l'écosystème de donnée à suivre les mutations des usages et des nouvelles réglementations ;

  • Améliorer la connaissance sur ces enjeux, explorer et faire un état des lieux des modèles existants dans l’objectif de définir les mécanismes propres à la réalité montréalaise ;

  • Ouvrir le dialogue au plus grand nombre afin de développer un cadre de collaboration fluide avec des processus décisionnels bien définis.

En conséquence, le rapport détaille, sur plus d’une centaine de pages, des différents facteurs de succès des partenariats de données numériques ainsi que des informations pratiques pour les guider dans la construction d’une gouvernance des données partagées qui soit collaborative, responsable, efficace et imputable.

Des mécanismes de gouvernance : des pratiques concrètes qui servent à protéger le public et maintenir sa confiance

Nos recherches soulignent que le succès des partenariats exige la mise en place d’une gouvernance des données apte à protéger le public et maintenir sa confiance. Ainsi, sur un chapitre entier, nous proposons un ensemble de mécanismes de gouvernance concrets pour y parvenir. Nous abordons notamment les notions de consentement éclairé, d’anonymisation, d’évaluation des risques, de qualité des données, de standardisation, et d’interopérabilité, parmi d’autres. Dans ce rapport, les lecteurs trouveront également le résultat d'entretiens menés avec des représentants d'organisations montréalaises, les permettant d’apprécier la manière dont la gouvernance des données s’intègre à la gestion quotidienne des organisations.

À qui s'adresse ce rapport?

Ce rapport s’adresse à tous ceux qui s'intéressent aux données, surtout ceux qui veulent s'interroger sur les concepts de partage, de gouvernance de la donnée et de bien commun. En effet, nous croyons que ce rapport constitue une valeur réelle pour un large éventail de lecteurs, issus de secteurs et d'horizons différents, que vous cherchiez à comprendre les notions fondamentales de la gouvernance des données, ou que votre organisation vise à enrichir un partenariat de données existant.

Montréal en commun: une communauté de projets innovateurs

Dans l’ensemble, nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée que cette recherche devienne un document clé à ajouter à la trousse à outils de toute entité qui souhaite valoriser de la donnée dans une perspective individuelle et collective. Concrètement, nous comptons mettre en valeur les apprentissages de ce rapport alors que nous soutenons les partenaires du programme Montréal en commun, le volet montréalais du Défi des villes intelligentes du Canada, un concours du Gouvernement du Canada.

Nord Ouvert responsable du Chantier sur la gouvernance des données

En tant que responsable du Chantier sur la gouvernance des données, au cours des quatre prochaines années, Nord Ouvert appuiera un réseau de 12 partenaires animés par le désir de repenser la Ville de Montréal. Ce réseau de projets innovants représente un terrain propice à l’expérimentation et l’innovation en gouvernance des données collaborative, au sein duquel nous collaborons avec les partenaires pour définir des cadres de gouvernance clairs dans lesquels la vision des données est celle d’un Commun.

En fin de compte, nous avons très hâte de voir le rayonnement de ce rapport et ses apprentissages dans la vaste communauté de partenaires de Nord Ouvert, qui s'étend aux niveaux municipal, national et mondial. Il va sans dire que nous espérons que ce rapport servira de point de départ à la poursuite des discussions et des échanges sur la gouvernance des données à toutes échelles.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour accéder à nos dernières ressources!